top of page

SuperCalcium ou le super héros de vos os!


La Société Française de Rhumatologie (SFR) et le Groupe de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses (GRIO) ont récemment proposé leurs recommandations concernant le rôle de l’alimentation dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose, basées sur une revue de la littérature au sujet du lien entre alimentation et densité osseuse.


Il en ressort que certains aliments sont essentiels à la bonne santé de nos os, et que d'autres - si consommé en excès comme toujours- peuvet être défavorables.


Les experts des sociétés savantes recommandent ainsi:

  • 2 ou 3 produits laitiers par jour (et notamment en variant fromages, yaourt nature, fromage blanc). Les jus végétaux ("lait" d'amande, de riz etc) ne sont pas à considérer comme des équivalents actuellement, du fait d'une absence d'enrichissement en calcium.

  • le suivi d’une alimentation "méditerranéenne" faisant la part belle aux fruits, légumes, légumineuses, céréales et à l’huile d’olive

  • 2 portions de protéines par jour, associées aux produits laitiers quotidiens qui contribuent eux-mêmes également aux apports en protéines. Les protéines d’origine animale de haute qualité nutritionnelle sont recommandées, si vous préférez des alternatives végétariennes, faites-vous accompagner.

  • la possibilité de consommer une eau minérale riche en calcium(> 250-300 mg Ca/L) qui peut aussi être une bonne source de calcium, notamment en cas d'apports insuffisamment couverts par l'alimentation.

Parmi les défavorables à la santé osseuse EN EXCES, donc à modérer, ils citent:

  • l'alimentation dite « occidentale » déséquilibrée(comportant des excès de viande rouge, d’aliments raffinés, de sucres et d’aliments transformés) ;

  • les régimes végétaliens et, dans une moindre mesure, végétariens qui sont associés à des risques de fracture augmentés et des densités minérales osseuses diminuées ;

  • les régimes restrictifs destinés à perdre du poids - et il n'y a pas que pour le calcium qu'ils sont délétères... ;

  • enfin, la consommation, même modérée, d’alcool, tout comme la consommation quotidienne de sodas.

De nombreux régimes ou alimentations "sans" ou "free" vantent les mérites d'exclure certaines aliments, dont les produits laitiers et les protéines, souvent sous les feux des projecteurs quand il s'agit d'incriminer un aliment ou une famille d'aliments. Outre le risque de développer des Troubles du Comportement Alimentaire, ces recommandations nous rappellent qu'ils ne sont pas à exclure, comme aucun aliment car tous sont utiles au bon fonctionnement de notre organisme!


Source: Biver E, Herrou J, Larid G, Legrand MA, Gonnelli S, Annweiler C, Chapurlat R, Coxam V, Fardellone P, Thomas T, Lecerf JM, Cortet B, Paccou J. Dietary recommendations in the prevention and treatment of osteoporosis. Joint Bone Spine. 2022;90(3):105521.
21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page