Journée de la femme

Dernière mise à jour : 11 mars

Le 8 mars est désormais une journée incontournable: celle de la femme.


Parce que je croise beaucoup de femmes/jeunes femmes ayant une relation à leur assiette et à leur corps altérée, je veux vous parler d'un sujet qui me tient à cœur à cette occasion(en tant que femme et en tant que diététicienne): la satisfaction corporelle.


Qui d'entre vous est satisfaite à 100% de son corps? Qui n'a jamais ressenti l'envie/le besoin d'en changer tout ou partie? Qui n'a jamais eu de remarque désobligeante "tu as grossi?", "tu es enceinte?" (alors que non), "tu es parfaite de quoi tu te plains?; "tu es malade? on dirait que tu as perdu du poids?", "tu devrais faire attention à ce que tu manges sinon tu vas finir comme ta mère", "tu l'as vue elle? elle mange comme 4 et elle ne grossit pas!" et j'en passe et des meilleures...


Et si aujourd'hui on pouvait toutes caractériser le corps parfait, ce serait avec quel(s) adjectif(s)? Mince? Maigre? avec une belle poitrine? plutôt androgyne? Pulpeux? Moelleux? Musclé? Tonique? Bronzé? A peau lisse? A peau claire? Avec des cheveux bruns? ou des cheveux blonds? ou des cheveux roux? Un corps qui ferait X kg précisément? Commentez ce post pour dire en quelques mots ce que serait le corps parfait pour vous si le cœur vous en dit. Je suis prête à parier que les avis vont diverger!


Et pour preuve... les normes/standards de beauté sont fortement influencés par des modes, magazines, la TV, les réseaux sociaux maintenant... ils ne sont pas du tout les mêmes aujourd'hui qu'ils ne l'étaient il y a 100 ou 50 ans. A votre avis, attend-on la même chose du corps d'une femme vivant en 2022, que de celui d'une femme des années 50? Et qu'est-ce qui rend l'une plus désirable et aimée que l'autre?


Diaporama:

Antiquité = femme charpentée et plutôt ronde à teint clair

La Renaissance = femme voluptueuse et taille marquée, peau claire

1920 = corps sans courbes, plutôt masculin

1930 = retour des formes féminines...mais subtiles

1950= taille très marquée, et corps voluptueux

1970 = culte de la minceur avec la popularité des top-models

1980 = corps mince, musclé, bronzé mais toujours avec une poitrine conséquente, c'est l'envol du corps "inatteignable"

1990 = Kate Moss et la minceur extrême

2010-2020 = plus de diversité grâce aux corps affichés sur les réseaux, avec des corps vénérés aussi bien pour leur minceur que pour leurs formes très très prononcées chez certaines (voire chirurgicalement prononcées). Mais dans tous les cas toujours filtrés un maximum, rendant les photos synonymes de perfection (inaccessible)


Quel est le rapport avec l'assiette me direz-vous... et bien bon nombre de mes patientes viennent me voir pour perdre du poids, ou sortir de périodes de troubles du comportement alimentaire, et dans les 2 cas l'équation "calories ingérées = poids sur la balance = insatisfaction corporelle importante" est très présente. Si cette équation était vérifiée, nous pourrions toutes basculer d'un corps de Marylin Monroe à Kate Moss à coups de déficit énergétique dans l'assiette. Et pourtant, cela ne fonctionne pas ainsi. Tout simplement parce qu'un corps ne se résume pas à un poids, et que nous ne mangeons pas pour atteindre un poids sur une balance, nous mangeons pour apporter à notre corps tout ce dont il a besoin pour tenir debout, nous porter dans toutes nos activités, être notre compagnon durant toute notre vie et pour partager des moments de plaisir et de convivialité.... et ceci est possible quel que soit notre poids, et quel que soit notre corps!


En cette journée de la femme, je me mets à rêver que le standard soit la diversité des corps, et que l'un ne soit pas considéré comme plus beau que l'autre. J'ai l'espoir que la comparaison des corps n'existe plus et que chacune d'entre nous ne soit plus dans l'attente d'un corps différent du sien. Finalement ce qui compte +, ce ne serait pas de se sentir bien dans son corps et de le chouchouter comme il le mérite?


"La beauté est dans l'œil de celui qui regarde" = la beauté n'est pas un concept qui existe réellement, il est créé par l'Homme (avec un H) qui observe et juge avec ses propres influences et biais de perception, et, on l'a vu, l'époque y est pour beaucoup! Si vous vous regardiez avec les yeux des autres, il y a fort à parier que vous vous trouveriez belle. Alors aujourd'hui (et après) ne nous comparons plus, ne cherchons pas à atteindre l'inatteignable, chérissons ce corps qui est nôtre et prenons soin de nous dans notre globalité, car nous le valons bien!

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout